Multimediahome cinema maison

Vous avez envie de pouvoir profiter au mieux de votre TV pendant que vous regardez des films et séries ou que vous jouez à des jeux vidéo ?

Alors, il vous faudra probablement un Home Cinema pour vous immerger dans l’ambiance de ceux-ci. Il existe des kits complets pour Home Cinema, mais le mieux reste de composer soi-même un module avec les meilleurs composants.

Mais quels sont ces composants ? Nous vous proposons de le découvrir au cours de cet article.

Les 5 composants d’un Home Cinema

Pour faire un Home Cinema digne de ce nom, il y a 5 composants : la barre de son, les enceintes, le caisson de basse, l’amplificateur ainsi que les câbles.

Tous ceux-ci vous permettront, selon votre configuration, de profiter d’un son exceptionnel, comme au cinéma.

1. Une bonne barre de son

La barre de son est un élément dont vous pourriez vous passer, mais qui peut s’avérer utile dans une configuration avec un nombre impair d’enceintes. En effet, ce composant se place juste en dessous de votre TV et est donc un élément central.

Les meilleures barres de son disposent d’une compatibilité pour tous les types de formats audio, mais aussi une connectique complète, plusieurs canaux pour les différentes fréquences, 7 canaux étant la meilleure configuration, et une puissance comprise entre 100 et 500 W, selon la taille de votre pièce.

2. Des enceintes qui diffusent

Les enceintes permettent la bonne diffusion du son, et ce depuis plusieurs emplacements. En général, un véritable Home Cinema comporte un minimum de quatre enceintes, à savoir deux à l’avant et deux à l’arrière du salon. Cela permet une meilleure expérience de son et une meilleure immersion.

Il existe deux grandes sortes d’enceintes son pour un Home Cinema : les enceintes classiques et les enceintes à effet 3D. Les premières sont les modèles classiques qui se posent au sol ou s’accrochent au mur.

Vous en aurez besoin quel que soit votre système audio.

Les secondes, elles, ne servent actuellement qu’avec la norme Dolby Atmos ou DTS:X qui permettent les effets 3D dans les films et jeux vidéo. Elles s’accrochent au plafond généralement, mais peuvent aussi être placées sur d’autres enceintes.

3. Un caisson de basse qui envoie

Le caisson de basse n’est pas obligatoire dans un Home Cinema, mais il est vivement recommandé. En effet, le rôle du caisson de basse est de transmettre les fréquences de sons graves et infragraves.

Il s’agit de fréquences que les enceintes classiques ne peuvent pas reproduire, car leur taille est généralement trop petite et que la membrane interne se déplace peu.

Par conséquent, l’achat d’un caisson de basse est presque obligatoire si vous souhaitez avoir un excellent son et profiter d’une expérience immersive.

Pour ce qui est de la configuration, la plupart des amplificateurs bas de gamme et milieux de gamme ne proposent l’utilisation que d’un seul caisson de basse, ce qui est généralement suffisant.

Néanmoins, si vous avez une grande pièce, alors l’achat d’un amplificateur haut de gamme permettant l’utilisation de deux amplificateurs est vivement recommandé.

4. Un amplificateur, of course !

Bien sûr, on ne peut pas parler de Home Cinema sans parler de l’amplificateur.

En effet, afin de configurer un véritable Home Cinema, l’amplificateur est l’élément le plus important, car c’est celui qui vous permettra de lier tous les appareils du système, mais aussi magnifier le son et optimiser sa diffusion.

Le choix de l’amplificateur est crucial. En effet, il est important de le choisir selon le nombre d’enceintes qu’il peut prendre en charge.

Il peut diffuser en 2.1, 5.1, 6.1, 7.1, et même 11.2 pour les meilleurs amplificateurs qui permettent de vraiment profiter au mieux de votre TV pour jouer aux jeux vidéo ou regarder des films.

Sachez que le premier nombre correspond au nombre d’enceintes, tandis que le second correspond aux caissons de basse.

De plus, l’amplificateur permet aussi de prendre en charge certains types de sources tels que les lecteurs DVD, les ordinateurs, les disques durs, smartphones, consoles, etc. Cela est possible selon le type de connectique disponible sur celui-ci, un critère important aussi.

5. Le câblage

Généralement, lors de l’achat d’une barre de son, d’un caisson de basse ou d’enceintes, des câbles sont automatiquement fournis. Cependant, ceux-ci sont très souvent d’une qualité assez médiocre, sauf si vous optez pour des modèles haut de gamme.

Par conséquent, il est conseillé d’acheter des câbles vous-même en plus de ceux que vous pourriez avoir.

Comme le câblage d’un Home Cinema est très important, l’idéal serait d’opter pour des câbles avec un diamètre de 1,5 à 2,5 mm², pour que ceux-ci ne se détériorent pas trop rapidement. Ils sont disponibles avec des longueurs allant de 1 à 10 mètres afin de couvrir presque tous les salons.

Néanmoins, au-dessus de 7 mètres, il est possible que vous ayez un léger retard, bien que celui-ci soit de quelques centièmes ou millièmes de secondes.